Domaine de Soriel
Bonjour ! Mettez vous dans l'ambiance du serveur, une playliste se trouve en haut de la page

Torm [Dieu Intermédiaire - Loyal Bon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Torm [Dieu Intermédiaire - Loyal Bon]

Message  Torminatrice le Lun 13 Juin - 15:07

Le Staff a écrit:Sur simple demande de Wizards Of The Coast, nous retirons ces posts.

Torm
Le véritable, Le vrai dieu, La loyale fureur



Dieu intermédiaire
Alignement : Loyal bon
Attribution : Devoir, loyauté, obéissance, paladins
Domaines : Bien, Force, Guérison, Loi, Protection
Domaines NWN : Bien, Force, Guérison, Protection
Arme : Epée à deux mains
Adeptes : Paladins, héros, guerriers et hommes d'armes (bon), gardes, chevaliers et courtisans (loyal).

La popularité de Torm ne cesse de croitre, surtout depuis le Temps des Troubles. En effet, le Brave peut se targuer d'avoir des fidèles enthousiastes, qui apprécient énormément le fait que leur dieu serve constamment les mortels. Plusieurs ordres de guerriers et de paladins se sont également ralliés à son culte. Tous ceux qui croient en lui sont connus sous le noms de Tormistes, les prêtres étant quand à eux des Torméens. Ces derniers sont, pour la plupart, des humains de sexe masculin, mais les femmes sont accueilles à bras ouverts dans les rangs de la prêtrise. Dans le même temps, alors que les elfes et les nains ne cessent de décroitre, certains d'entre eux ont compris qu'ils ne survivraient que s'ils aident à instaurer l'ordre chez les humains : c'est pour cette raison qu'ils sont de plus en plus nombreux à se joindre au culte du Fidèle.

La hiérarchie de l'Eglise est à tris étages, qui sont définis par la durée et la qualité du service de chacun. Ils y a 70% de clercs et 30% de paladins.

Ce sont les Tormééns qui constituent l'échelon supérieur de l'Eglise. Par ordre d'importance, les titres utilisés par le clergé sont les suivants, par ordre d’importance :

- Testé (novice)
- Endurant
- Fidèle Lame
- Garde
- Vigilant
- Vigilant Aventurier
- Loyal Fidèle
- Imposant
- Gardien
- Chevalier
- Seigneur Abbé
- Bastion de la Foi
- Champion

Ces titres sont distincts de ceux que l'on attribue en fonction du poste de chacun :

- Chef de Patrouille
- Vénéré Messager
- Gardien de la Porte
- Sénéchal
- Maitre du Temple
- Grand prêtre
- Prêtre inquisiteur

Les second degré réunit tous les ordres militaires rattachés à l'Eglise. Leurs membres jouent souvent le rôle d'aventuriers, envoyés en mission par leur temple. On les connait sous le nom de Bras Armé de Torm. La plupart sont des champions ou des paladins appartenant à divers groupes de chevaliers, comme l'Ordre du Lion d'Or. Ils sont alliés à l'Eglise mais ne se trouvent pas directement sous ses ordres.

Enfin le reste de l'Eglise est composé de la multitude des fidèles. On retrouve parmi eux nombre de guerriers et des fonctionnaires. Suite au Temps des Troubles, beaucoup de fidèles se sont rendus en pèlerinage jusqu'au Temple de l'Avènement de Torm, situé au Nord de Tantras. Ceux qui le peuvent doivent faire don d'une partie d leur argent au lieu de culte. De plus, il leur faut suivre les préceptes énoncés par le clergé.

Résumé

Torm (torm) est un dieu sévère et droit. Il est celui qui combat le mal et l'injustice. Son coeur est empli de bonté et c'est un être doux et généreux en compagnie de ses amis, des faibles et des enfants. Son épée à deux mains, le lien du devoir, est la même épée de justice qu'il portait alors qu'il était encore mortel.

Le clergé de Torm est très populaire et servi par de nombreux ordres de paladins ou de guerriers. L'église entraine, guide et héberge les gardiens, les chevaliers loyaux et bons, les paladins, les courtisans bienveillants. Le clergé de Torm envoie des agents traquer la corruption qui peut se cacher au coeur des actions ou de groupes bienveillants. Ces fidèles ont pour charge d'identifier les éventuels êtres malfaisants et de recruter de nouveaux adeptes pour renforcer le culte. Quelques membres du clergé sont aussi chargés de partir à l'exploration de Toril. Ils consignent leurs voyages dans des carnets qu'ils remettent ensuite à des agents du culte.
Ainsi le clergé de Torm en apprend un peu plus chaque jour sur le monde qui l'entoure. Chaque prêtre doit obéir aux trois devoirs de la pénitence: aider les autres religions bienveillantes, s'opposer aux efforts des fidèles de Baine et de Cyric, découvrir et permettre la régénération des anciens lieux de magie sauvage. Le clergé de Torm entretient une amicale (mais froide) rivalité avec celui de Heaum.

Les prêtres de Torm prient à l'aube. La mort divine est un des jours les plus sacrés pour les fidèles de Torm. Cette cérémonie marque le jour où Torm détruisit Baine lors du 13e jour d'Eléasis. Le jour saint de la véritable résurrection est une fête célébrée pour se souvenir du jour où Torm fut ramené des morts, le 15e jour de Marpenoth en remerciement pour son sacrifice. Le clergé célèbre aussi le moment du renouvellement et la création des serments lors de la Rencontre des boucliers.
Les prêtres de Torm peuvent librement se multiclasser en paladins et en champion divin.

Histoire/Relations

Autrefois, Torm était un champion mortel d'un roi bienveillant. Il obéissait à tous ses commandements sans réfléchir
aux dangers qui pouvaient le menacer. Il est désormais le chef de guerre et le champion de Tyr. Torm, Tyr et Ilmater travaillent généralement de concert et leur groupe est connu sous le nom de la Triade. Torm est aussi allié à Heaum (en dépit de la rivalité entre les deux clergés), à la Cavalière rouge et à Lathandre. Il est farouchement opposé à Cyric, Baine et Mask. Torm s'occupe tout particulièrement du conflit qui l'oppose à Baine. Dans les anciens temps, c'est Torm qui provoqua leur destruction mutuelle au cours de la Guerre des dieux. Il ne souhaite qu'éradiquer à nouveau Baine de la surface de Toril.

Devoirs

Du point de vue de l'éthique, la foi de Torm est l'une des plus pures qui soient, puisqu'elle ne met en avant que deux points, qui sont le devoir et l'obéissance. Mais il ne s’agit pas là d'une obéissance aveugle, et un fidèle qui s'aperçoit que son maitre est maléfique doit d'abord et avant tout s'en remettre aux ordres de son dieu. Les Tormistes croient que le salut de l'âme passe par l'excellence du service et que chaque échec entache la réputation du Brave. Ils se gardent toujours de la corruption et doivent frapper vite et de la manière décisive s'ils la voient prendre racine chez quelqu'un. Ce sont les serviteurs de la justice, et il leur faut tuer les traîtres aussi rapidement que possible. Ils doivent remettre les lois injustes en question et proposer les améliorations et changements qui s'imposent. Ils doivent servir leur foi, leur famille, leurs maîtres et tous les Fééruniens d'alignement bon.

Suite au Temps des Troubles, la hiérarchie du clergé a été totalement remise en question. Rendu fou de rage par le fait que ses fidèles aient pu persécuter d'autres gens sous les ordres de Dissoudor, Torm a dressé une liste d'obligations auxquelles ses serviteurs doivent se soumettre pour se faire pardonner leurs errements collectifs. Ces trois "dettes" sont collectivement rassemblées sous le nom de Devoir de Pénitence, détaillé après. Les Torméens doivent l'appliquer et veiller à ce que les autres fassent de même, ils doivent servir leur dieu de manière à réduire l'importance de l'une des trois dettes.
Voici quel est le Devoir de Pénitence :

- Dette de persécution : Afin de se faire pardonner des actes de persécution dont ils se sont rendu coupables à l'égard des autres croyants, ils doivent aider les relations d'alignement bon à retrouver leur importance d'antan.

- Dette de démission : Pour avoir renié leur devoir sacré, à savoir lutter contre la discorde, les Tormistes doivent déployer tous les efforts possibles et imaginables pour éliminer tous les cultes de Baine qui subsistent encore, mais aussi contrer les plans du Zhentarim et des fidèles de Cyric.

- Dette de destruction : Les disciples de Torm doivent réparer les destructions qu'a subies la trame magique lors du Temps des Troubles. Toutes les zones de magie morte doivent être répertoriés et réenchantées. Il convient également de repérer et d'annuler le chaos magique et les autres magie entropiques dus au Temps des Troubles.

Dogme

Le salut peut être trouvé dans l'accomplissement du devoir. Chaque manquement est un devoir affaibli Torm et chaque accomplissement le rempli d'aise. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour faire respecter la loi et l'ordre. Obéissez à vos maitres et faites preuve de finesse de jugement et de capacité d'anticipation. Restez alerte afin de percevoir toute forme de corruption. Frappez rapidement et sans pitié lorsque vous découvrez que la pourriture du mal s'est emparée du coeur d'un mortel. Bénissez les traîtres d'une mort rapide et sans douleur. Remettez en cause les lois injustes et soumettez alors des idées de modifications ou d'améliorations. Il n'est pas nécessaire de créer des lois supplémentaires. Votre devoir est de veiller sur votre foi, votre famille, vos maîtres et tous les êtres bienveillants de Faerûn.

Activités quotidiennes

Les tormistes forment, accueillent et soutiennent les gardiens, ordres de paladins et autres soldats loyaux de tout Féerune, tout en envoyant des agents chargés de démasquer les individus corrompus dans ces organisations et dans les diverses cours des Royaumes. Ils surveillent également tout ce qui est source de trouble et cherchent les jeunes gens qu'ils pourront accueillir dans leurs ranges ou former à la tâche de garde du corps ou de guerrier loyal. Plus rarement, ils agissent militairement contre les forces du mal, les citoyens fourbes qui préparent un coup d'Etat, ou encore les organisations de voleurs ou de hors-la-loi.

Festivités et cérémonies

Les Tormites célèbrent deux fêtes calendaires au cours de l’année, et parfois même trois. Il s’agit de la Mort Divine, le 13 éléasias (qui commémore le décès de Torm, lorsque ce dernier et Baine se sont entre-détruit au Nord de Tantras), de la Vraie Résurrection le 15 marpenoth (Jour où Torm a retrouvé ses pleins pouvoirs, au terme de la Guerre des Dieux) et de la Rencontre-des-Boucliers.

La Mort Divine est une cérémonie solennelle permettant de se remémorer tous ceux qui ont donné leur vie pour une juste cause, mais aussi pour ceux qu’ils gardaient ou pour Torm. Après plusieurs prières et un grand festin, les Torméens sortent du temple au crépuscule pour aller se recueillir sur la tombe des défunts. La, ils allument des bougies prépares pour l’occasion et prient toute la nuit durant, en narrant les exploits des morts pour qu’aucun de ceux qui a fait le sacrifice de sa vie pour Torm ne soit jamais oublié. Il n’est pas rare que le Brave envoie des visions réconfortantes à ses fidèles durant ce rituel, et les disciples s’accordent pour dire que voir la mort de Torm au cours de l’une de ces visions signifie, en fait, que l’on périra dans les douze mois à venir.

La Vrai Résurrection célèbre le retour de Torm parmi les dieux. C’est une fête extrêmement joyeuse au cours de laquelle les règles sont mises de coté pendant un jour et une nuit. C’est l’unique fois de l’année où les Torméens peuvent dévier du code de conduite extrêmement rigide qui leur est sinon imposé. La plupart d’entre eux en profitent pour s’exprimer en toute franchise, quitte à choquer les autres, ou encore à faire l’amour avec d’autres disciples du dieu, mais certains mettent également cette occasion à profit pour se venger de quelqu’un.
La tradition veut que Torm envoie des visions à ses fidèles lorsqu’ils s’endorment après cette fête et qu’il en profite pour accorder le Don de Loyauté à ceux qui l’ont particulièrement bien servi. Ceux-là apprennent alors aussitôt une nouvelle prière, qui leur permet de lancer un sort auquel ils n’auraient normalement dû avoir accès que plus tard.

La fête de la Rencontre-des-Boucliers sert à renouveler les serments de loyauté. C’est en ce jour de l’année que les Torméens essayent, autant que possible, de se marier, de célébrer l’union des autres, mais aussi d’achever l’apprentissage ou la formation de leurs élèves.

Les fidèles doivent prier leur dieu un minimum de quatre fois par jour : à l’aube, à midi, au crépuscule et à minuit. La litanie est déclamée sur un ton monocorde, ses paroles étant fixées de manière très stricte. Elle permet de demander conseil au dieu du devoir et de l’obéissance. Depuis le Temps des Troubles, le Devoir de Pénitence y a été intégré. D’autres prières viennent se rajouter à ses rites figés, par exemple lorsqu’un fidèle a besoin de la force de Torm pour suivre les ordres qui lui ont été donnés, effectuer une tâche déplaisante mais nécessaire, ou encore soutenir un allié ou un ami.

Ces prières exceptées, les fidèles n’ont besoin de connaître que trois rituels spécifiques : la Table de Torm, L’Investiture et la Sainte Veille. La Table de Torm doit se tenir au moins une fois tous les deux mois. Pour accomplir cette cérémonie, le Torméen achète ou prépare un repas de roi, dont il fait ensuite profiter un inconnu. Pendant que son invité mange, lui s’installe également à table, mais pour jeûner. Dans les trois jours, le prêtre doit confesser ses péchés à un autre Torméen et faire le rapport exact de ses activités à un supérieur.

L’Investiture est la cérémonie solennelle permettant au novice de devenir prêtre. Tous les prêtres et guerrier sacrés de Torm présents à moins d’un jour à cheval ont pour devoir d’y assister. Le futur prêtre se prépare en se roulant dans la terre ou la boue et en revêtant la robe la plus sale qu’il parvient à se procurer. Cela fait, il jeûne pendant une journée entière et, le soir venu, il est conduit au temple, où les Torméens venus pour l’occasion le lavent de ses impuretés. Il est alors présenté de manière formelle au Torméen de plus haut rang et accepté dans ceux de la prêtrise, à condition qu’il se soumette ensuite à la Sainte Veille. Tous les prêtres assemblés chantent un hymne à l’espoir, après quoi ils se retirent et laissent le jeune promu seul. La Sainte Veille peut commencer.

Cette cérémonie se reproduit chaque fois qu’un prêtre progresse au sein de la hiérarchie. Une fois seul, le personnage s’empare de l’épée bâtarde déposée sur l’autel et la lance dans les airs. Par la grâce de Torm, l’arme s’immobilise à deux mètres au-dessus de sa tête. Plus il se laisse envahir par la peur, la fatigue ou le doute, plus la lame descend. Le mouvement de l’épée étant toujours très lent, le fidèle ne risque pas de blessure sérieuse, mais le sort cesse de faire effet à la première goutte de sang. Il est humiliant à l’extrême d’être retrouvé le lendemain matin, à coté d’une épée gisant au sol. En cas d’échec de la Sainte Veille, le prêtre responsable demande conseil au dieu et applique les directives reçues. Il est possible que la Veille soit reconduite à la nuit suivante, à moins que le fidèle qui n’a pas réussi à la mener à bien ne soit exclu de l’Eglise ou envoyé en mission pour se racheter.

Tenues

Les prêtres de Torm portent un harnois poli et rutilant, un casque décoré et des gantelets sur lesquels est gravé le Devoir de la Pénitence. C’est la couleur de l’armure qui indique le rang : pas de teinte pour les Testés, rouge foncé pour les Endurants, vieux rose pour les Fidèles Lames, ambre sombre pour les Gardes. Orange pour les Vigilants, jaune paille pour les Vigilants Aventuriers, vert pâle pour les Loyaux Fidèles, Vert bouteille pour les Imposants, bleu azur pour les Gardiens, bleu roi pour les Chevaliers, violet pour les Bastions de la Foi, et pourpre pour les Champions et les plus grands héros de Torm.

Lorsqu’ils s’attendent à un combat, les Torméens revêtent toujours la meilleur armure possible. Ils doivent la maintenir dans un parfait état, même dans les pires conditions qui soient

Ordres affiliés

L'Ordre du Lion d'Or est un ordre de chevalier constitués de paladins
L'Ordre loyal des innocents est un ordre constitué de guerriers et de paladins

Torminatrice
Méchante meujeu en chef

Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 33

http://domsoriel.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum