Domaine de Soriel
Bonjour ! Mettez vous dans l'ambiance du serveur, une playliste se trouve en haut de la page

Ilmater [Dieu Intermédiaire - Loyal Bon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ilmater [Dieu Intermédiaire - Loyal Bon]

Message  DM-Soriel le Lun 13 Juin - 13:58

Le Staff a écrit:Sur simple demande de Wizards Of The Coast, nous retirons ces posts.

Ilmater
Le dieu qui pleure, Le dieu brisé



Dieu intermédiaire
Alignement : Loyal bon
Attribution : Endurance, martyre, persévérence, suffrance.
Domaines : Bien, Force, Guérison, Loi, Souffrance
Domaines NWN : Bien, Force, Guérison
Arme : Mains nues
Adeptes : Handicapés, opprimés, pauvres, moines, paladins, esclaves, serviteurs.

Les disciples d’Ilmater sont souvent perçus comme des martyrs en herbe mais en réalité, ils cherchent d’abord et avant tout à venir en aide à ceux qui ont souffert. Naturellement portés vers le partage, ils font toujours passer les autres en premier et mettent ‘l’accent sur l’aspect spirituel de l’existence plutôt que sur son aspect matériel.

Les prêtres du Dieu qui Pleure sont bien souvent les individus les plus sensibles et les plus humanistes qui soient. Au début, nombre d’entre eux pleurent en voyant toute la souffrance avec laquelle ils sont en contact. Au fil du temps, cela affecte leur caractère et ils deviennent cyniques, mais cela n’empêche pas qu’ils restent incapables de ne pas venir en aide à deux qui en ont besoin. Même quand une cause est sans espoir, ils doivent absolument aider, ils n’ont pas le choix. On leur enseigner à n’avoir peur de rien et à toujours se tenir à leurs principes. Ce qui fait qu’ils sont énormément respectés par les gens du peuple mais qu’ils périssent souvent sous les coups de brigands ou d’individus qui n’ont pas la même vision de la vie qu’eux. Le culte d’Ilmater est différent de celui de la plupart des autres dieux Fééruniens en ce sens qu’il reconnaît de nombreux saint, dont Saint Dionysius et Saint Sollars martyrs.

Peu d’Ilmates sont soldats ou marchands, mais aucun culte ne peut se targuer de faire fonctionner tant d’hospice ou de léproseries. A partir du moment où ils sont intégrés à la prêtrise, ils apprennent à identifier et à soigner toutes les maladies connues, mais aussi les blessures et les conditions pathogènes. Les prêtres expérimentés ont commandés des illusions programmées détaillées montrant des individus à divers stades de leur mal. Un Ilmate qui les a vues reconnaître du premier coup d’œil une infection due à des vers putrides.

Il est extrêmement aisé de rejoindre le culte du Dieu Brisé. Un prêtre confirmé accompagne le postulant en promenade, ce qui lui permet de discuter avec lui et de se faire une idée de son opinion de la vie. Les deux hommes dînent alors ensemble et le novice doit boire un vin qui le met en transe (le novice connaît l’effet). Une fois qu’il se trouve dans cet état, prêtres et magiciens alliés au culte font appel à leurs sorts de lecture des émotions pour déterminer ce que le postulant pense vraiment et ce qu’il désire accomplir. S’il n’est pas maléfique ni voué à une autre religion, à une organisation ou à un individu qui interdit son acceptation, on l’accueille à bras ouverts et il reçoit la robe des disciples d’Ilmater.

Le clergé d’Ilmater n’utilise pas d’autre titré que Frère et Sœur pour différencier ses prêtres. A haut niveau, on ajouté Vénéré et, pour les responsables des temples, abbayes ou monastères, on préférera Père ou Mère à Frère ou sœur. Le clergé d’Ilmater inclut clercs et moines. Ces derniers vivent bien souvent à l’écart des autres fidèles, dans leurs monastères, mais certains sont délégués auprès des temples Ilmates pour enseigner leur savoir à leur frères ou pour les protéger en cas de danger.

La hiérarchie s’articule autour du responsable du temple, de l’abbaye ou du monastère dont dépendent tous les Ilmates de la région. En dessous de lui, les rangs n’ont pas de caractère officiel. De plus, abbayes et monastères sont souvent rattachés aux temples, ce qui rends plus complexe encore le problème de la chaîne de commandement.

Résumé

Ilmater (ill-ma-terre) est un dieu généreux et dévoué. Il est prêt à supporter le fardeau de tout autre individu, qu'il s'agisse d'un lourd poid ou d'une terrible douleur. Il mater est un dieu doux, bienveillant et discret. Il apprécie le sens de l'humour et il est très difficile de parvenir à l'énerver. Bien que la plupart le considèrent comme un dieu non-violent, lorsqu'il est confronté à des cruautés ou à des atrocités extrêmes, il s'emporte dans une colère terrible à contempler. Il prend grand soin de réconforter, de protéger et de rassurer les enfants et les jeunes créatures. Sa colère explose rapidement à l'encontre de tous ceux qui voudraient faire du mal à ces êtres sans défense. Contrairement à la plupart des autres cultes, le clergé d'Ilmater compte de nombreux saints. La plupart des Faerûniens perçoivent les adeptes de ce culte comme un groupe de martyrs incompréhensible. Toutefois, les adeptes d'Ilmater passent l'essentiel de leur temps à tenter de soigner ceux qui ont été blessés.

Le clergé entraîne ses adeptes à reconnaître toutes les formes de maladies et de maux puis il les envoie où ils pourront le mieux soulager les souffrances généralement dans les quartiers les plus pauvres des grandes villes, dans les régions soumises à des épidémies ou en zonne de guerre. Les prêtres d'Ilmater sont les individus les plus attentionnés et les plus dévoués de tout Toril. Bien que certains d'entre eux puissent développer une certaine forme de cynisme après avoir été confrontés à une multitude d'horreurs, ils continuent tous à tenter d'aider les individus dans le malheur. Ilmater envoie ses prêtre dans les territoires appauvris, les lieux frappés d'épidémies, ainsi que les régions déchirées par la guerre, dans le but d'apaiser la souffrance d'autrui. Nombreux sont d'ailleurs les prêtres qui enseignent le don Préparation de potions afin de pouvoir aider même sans être présents.

Les prêtres d'Ilmater prient dans la matinée pour récupérer leurs sorts. En dehors de cela, ils doivent prier au moins six autres fois dans la journée. Ce culte n'a pas de jour saint, mais occasionnellement, un prêtre peut faire un appel au repos. Ca lui permet alors de passer une dizaine sans devoir obéir aux principes du culte. Ce repos permet aux prêtres de supporter la charge émotionnelle de leurs devoirs, ou d'agir d'une manière qui ne plairait pas d'ordinaire à Ilmater. Un groupe de moines d'Ilmater agit en tant que gardien des temples et des adeptes du culte.
Ces prêtres peuvent se multiclasser librement en moines.

Histoire/Relations

Ilmater des une divinité ancienne. Il a longtemps été associé à Tyr (son supérieur) et à Torm. Ensemble ils sont connus sous le nom de la Triade. Ilmater est aussi allié à Lathandre. Il s'oppose aux divinités qui se complaisent dans la destruction, la propagation de la douleur et de l'asservissement. Il est notamment un farouche adversaire de Loviatar qui a une nature diamétralement opposée à la sienne.

Dogmes

Les Ilmates apprennent à toujours aider ceux qui souffrent, quels qu’ils soient, car les vrais saints prennent systématiquement sur eux la douleur des autres. Leur dieu leur enseigne que, s’ils souffrent en son nom, il sera là pour les soutenir. Quels que soient les risques, quoi qu’on leur fasse endurer, ils doivent défendre la juste cause. Il leur faut se dresser contre la tyrannie, résister et dénoncer l’injustice. Il n’y a pas de honte à mourir si sa mort sert à quelque chose. Certains sont très cyniques et font preuve d’humour noir, mais l’Eglise les accepte tout de même.

Activités quotidiennes

Les Ilmates partagent tout ce qu’ils possèdent avec ceux qui sont dans le besoin et prennent toujours le temps de soigner les malades et les blessés ou de conseiller ceux qui ne savent plus quoi faire. Ils prennent la défense des opprimés, guident les égarés, nourrissent les affamés, accueillent les sans-abri et emploient leur temps libre à ramasser des plantes médicinales et à préparer des médicaments en prévision des catastrophes à venir. Quand la guerre menace et qu’ils ont le temps, ils se réunissent en force avec de nombreux brancard, pelles, tentes, attelles, bandages, produits médicinaux et potions curatives, cela de façon à être prêt à aider ceux qui ne tarderons pas à souffrir.

Pour eux, la vie est sacrée et la souffrance aussi, mais ils n’empêchent jamais les autres de faire ce qu’ils veulent, pas plus qu’ils ne condamnent leurs choix. Par exemple, ils n’empêcheront pas un guerrier blessé et à demi soigné de repartir au combat, même si un tel acte ne peut que sceller son destin. Au lieu de cela, ils le soignent de leur mieux pour qu’il retrouve l’essentiel de sa mobilité et puisse ainsi affronter la mort de la manière la plus honorable qui soit.

Les Ilmates enterrent les morts, soignent les malades et donnent à manger et à boire aux pauvres. Ils font le tour des plus riches villes et communautés de Féerune pour demander de ‘l’argent à qui accepte de les aider. Comme beaucoup de gens ont personnellement bénéficié de leur gentillesse et de leur dévouement lors du Temps des Troubles, les dons qu’ils reçoivent sont toujours plus nombreux et plus importants.

Festivités et cérémonies

Les ilmates n’observent aucune fête calendaire. Par contre, ils prient leur dieu au moins 6 fois par jour.

La Requête est la prière par laquelle un fidèle peut demander de se voir accorder le Repos, période de 10 jours pendant laquelle il n’a plus à servir Ilmater. Cela permet généralement aux Ilmates trop affectés sur le plan émotionnel de se ressourcer, mais certains mettent le Repos à profit pour faire des choses qui n’auraient pas l’aval de leur dieu. Cette coutume est établie depuis longtemps et les membres éminent du clergé s’en servent pour envoyer leurs meilleurs prêtres combattants régler des problèmes auxquels le clergé ne peut trouver aucune solution officielles.

Le plus important rituel est la Conversion. En effet, il en va du devoir de chaque prêtre d’essayer de convertir les mourants au culte d’Ilmater, ce qui leur permet de recevoir la bénédiction du Dieu Brisé. De cette manière, le nombre de croyant ne fait qu’augmenter, même si les nouveaux venus sont des morts, et les pouvoirs curatifs d’Ilmater croissent en conséquence.

Tenues

Les des cérémonies, les Ilmates portent une robe grise ou une tunique, un tabard et un pantalon de même couleur. Leur crâne est couvert d’une calotte, grise pour la plupart et rouge pour les prélats. Le symbole du dieu est fixé à un collier ou à une broche piquée sur le cœur. C’est lui qui sert de symbole sacré pour les prêtres. A partir d’un certain âge, quelques-uns se font tatouer une larme grise prés de l’œil droit ou gauche.

Lorsqu’ils partent à l’aventure ou en quête, les Ilmates s’habillent en prenant en compte le climat et la mission qu’ils souhaitent accomplir. La plupart du temps, ils ajoutent à leur tenue un tabard gris sur lequel est tissé le symbole de leur dieu. Ils ne se séparent jamais de leur symbole sacré, ni de leur médicaments, bandages, onguents, attelles et autres écharpes.

Ordres affiliés

* Les Compagnons du Coeur Noble sont un ordre de chevalier constitués de paladins et de guerriers
* Les Guerriers de la Sainte Souffrance sont un ordre de chevalier constitués de paladins et de guerriers
* L'Ordre de la Coupe d'Or sont un ordre de chevaliers constitués de paladins et de guerriers vénérant Tyr et Ilmater
* L'Ordre de la Rose Chatoyante sont un ordre de chevaliers constitués de paladins et de guerriers
* Les Disciples du Chemin Tout Tracé sont un ordre de moine
* Les Disciples de St Morganne le Taciturne sont un ordre de moine
* Les Soeurs de St Jaspe des Pierres sont un ordre de moine féminin
* Les Disciples de la rose jaune sont un ordre de moine
avatar
DM-Soriel
Méchante meujeu en chef

Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 33

http://domsoriel.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum