Domaine de Soriel
Bonjour ! Mettez vous dans l'ambiance du serveur, une playliste se trouve en haut de la page

Sheela Peryroy [Déesse Intermédiaire - Neutre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sheela Peryroy [Déesse Intermédiaire - Neutre]

Message  DM-Soriel le Jeu 16 Juin - 18:50

Le Staff a écrit:Sur simple demande de Wizards Of The Coast, nous retirons ces posts.

Sheela Peryroy
Soeur nature, Mère vigilante



Déesse intermédiaire
Alignement : Neutre
Attribution : Nature, agriculture, climat, chants, danse, beauté, amour romantique
Domaines : Air, Charme, Flore, Halfelins
Domaines NWN : Air, Flore
Arme : Serpe
Adeptes : Bardes, druides, fermiers, jardiniers, hafelin, rôdeurs

La distante Sheela Peryroyl joue un rôle de premier plan dans la culture des halfelins sagespectres. Elle représente l’équilibre entre les terres cultivées par la civilisation et la verdoyante nature sauvage. Parfois vénérée par les halfelins pieds-légers des champs, le gros de ses adorateurs vit sous l’épaisse canopée de forêts retirées, comme le Bois de Chondal. Parmi les halfelins civilisés, Sheela représente l’équilibre relatif aux récoltes, car non seulement elle veille au travail dans les champs, mais elle fait en sorte que tous les halfelins s’amusent joyeusement une fois le labeur achevé. Patronne des chants, de la danse et des idylles, les halfelins lui adressent leurs prières quand ils font la cour, mais également durant les galas et mariages. Les halfelins sagespectres lui rendent hommage en qualité de force nourricière du monde de la nature, ce qui en fait une personnalité plus importante encore que Yondalla dans leur obscure culture.
Bâtis à l’aide de terre et de pierre, de rideaux de vigne, mais également de rochers et de plantes, les temples à ciel ouvert de Sheela semblent jaillir des entrailles même de la terre. Les animaux se déplacent librement dans les parterres de fleurs sauvages et les jardins. Les individus habitués aux pièces structurées des régions « civilisées » y trouvent les végétaux et la vie chaotiques et troublants. Cependant, les prêtres et druides de Sheela, appelés les Enfants de la Nature, prétendent qu’il existe un certain ordre dans les milieux sauvages, et que cet ordre assure un équilibre précaire. En milieu rural, les Enfants de la Nature interviennent en qualité de médiateurs pour régler les différends entre fermiers, bénissent les mariages, protègent les récoltes des catastrophes naturelles comme surnaturelles, et défendent les communautés contre les animaux et les créatures blessés ou affamés. En échange, ces communautés doivent respecter la nature et leurs fermes ne doivent pas gagner trop de terrain sur les milieux sauvages. Les sagespectres prennent les Enfants de la Nature pour les porte-parole de Sheela Peryroyl et s’en remettent à eux au titre de gardiens des cultures et de protecteurs des contrées sauvages.
Les Enfants de la Nature prient pour obtenir leurs sorts à l’aube. Tous les mois, plusieurs fidèles de Sheela se réunissent dans les communautés alentour pour organiser les fêtes lunaires connues sous le nom Rassemblements. Tous les habitants de ces communautés sont censés y assister et y amener une partie de leur dernière récolte, qu’elle vienne tout droit des champs durant les mois chauds ou qu’elle soit tirée de la cave pendant l’hiver. Chaque mois, le Rassemblement se tient dans une communauté halfeline différente, ce qui renforce les liens entre voisins. Nombre des prêtres et druides de Sheela se multiclassent en rôdeurs. Il renvoient les morts-vivants plutôt qu’ils ne les intimident.

Histoire/relations :

tous les membres du panthéon halfelin sont les alliés de Sheela, mais elle se sent particulièrement proche de l’insondable Urogalan car elle apprécie son attribution de Seigneur de la Terre. Toutes les divinités de la nature non maléfiques de Faerûn respectent son sang-froid et voient en elle une penseuse pondérée capable de désamorcer les crises diplomatiques avec honnêteté et chaleur. Ces qualité font d’elle la médiatrice céleste idéale lorsque la tension monte entre des personnages comme Sylvanus et Waukyne. Cet aspect a également pris racine dans le monde des mortels, où même des individus étrangers à la race halfeline rendent parfois hommage à Sheela Peryroyl avant de conclure un pacte ou d’entamer des négociations.

Dogme :

Pour vivre en harmonie avec la nature, il faut entretenir un équilibre fragile entre les milieux sauvages et cultivés, entre les animaux sauvages et domestiques. La nécessité de préserver la nature est aussi grande que celle de protéger les récoltes. Bien que la nature sache s’adapter, il faut lui donner le temps et ne pas forcer les choses il faut œuvrer au sein du cadre existant.
avatar
DM-Soriel
Méchante meujeu en chef

Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 33

http://domsoriel.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum